FANDOM


L'occupation du site d'Ablis semble ancien, comme le confirme la présence d'éléments archéologiques. Plusieurs voies romaines devaient passaient par la ville, dont une vers Blois, encore bien discernable.

Histoire rapide Modifier

On suppose que le site d'Ablis serait le lieu de la bataille d'Avollocium de 574 entre Chilpéric, roi de Neustrie, et Sigebert, roi d'Austrasie.

Vers 1380, Ablis est mentionné comme étant un petit bourg sur l'étang du même nom.

Durant le Moyen Âge, Ablis appartient à la châtellenie de Bréthencourt propriété de Gui Ier de Rochefort avant d'être la propriété des familles d'Auneau puis de Gallardon.

Le village souffrit beaucoup durant la guerre de Cent ans. Le village fut fortifié mais cela ne l'empêche pas pendant les guerres de religion, d'être occupé en 1562 par l'armée protestante en marche vers Chartres. Les chefs de l'armée (Condé et Coligny) y décidèrent de changer de stratégie et de marcher sur Dreux, ce qui débouchera sur la bataille de Dreux.

La ville est saccagée et incendiée par les Allemands en 1870, en représailles à une attaque de francs-tireurs.

La commune fut desservie par la ligne de chemin de fer Paris-Chartres par Gallardon qui ne fut jamais totalement achevée mais fonctionna entre 1917 et 1939 avant d'être totalement déclassée.

Au fil de la route Modifier

N 188 Modifier

Le route arrivait par l'est, et contourne par le nord la butte sur laquelle fut construite l'église Saint-Pierre-Saint-Paul. Cette église remonte au XIe siècle, avec un clocher du XIIe et fut agrandie au XVIIe.

On y retrouve également l'ancienne abbaye Saint-Épain-Saint-Blaise. Ce bâtiment du XVIe siècle a deux tourelles en poivrières. Fondé en 1115, ce prieuré dépendait de l'abbaye Notre-Dame de Josaphat.

Vues de la route Modifier

N188 Modifier

579 001
Entrée d'Ablis en venant de Paris (par la route moderne).

Un troupeau impensable de nos jours.

Vue actuelle : [1]

981 001-0
Les restes de l'abbatiale.

Le centre n'a guère changé depuis.

Vue actuelle : [2]

920 001
Vue vers Chartres.

Le maison de gauche a disparu, emportant également sa belle signalisation

Vue actuelle : [3]

599 001
La sortie d'Ablis.

On notera l'état de la route, très rudimentaire.

Vue actuelle : [4]