FANDOM


A la croisée de chemins antiques, le village de Rochefort s'est développé sur la Butte de la Moque-Bouteille. Son nom rappelle que ce fut une forteresse médiévale importante.

Histoire rapide Modifier

Il semble qu'il y eut à l'époque romaine un oppidum dominant les vallées environnantes. Le relief environnant le permettait en tout cas. Rochefort entre dans l'histoire au XIe siècle, quand Guy Ier de Montlhéry, dit Guy le Rouge, fit construire au sommet de la butte un château fort imposant. Mais passé les heurts avec le roi de France, rien de particulier n'atteindra le village.

La seigneurie, dotée du titre de principauté, passa au cours des siècles entre les mains de diverses famille dont les Montfort et les Silly, puis en 1596, elle échut aux Rohan. D'après les cartes de Cassini, la ville était ceinte d'une muraille. Il en subsiste des traces, prises dans les habitations.

Vers 1853, la mairie s'installe dans le bâtiment du bailliage qui servait autrefois de tribunal et de prison.

Entre 1899 et 1904 est construit le château Porgès, projet grandiose pour l'époque.

Au long de la route :Modifier

Déviée depuis 1982, le village a retrouvé sa tranquillité. La route ancienne passait par la rue Guy le Rouge en contrebas de la fameuse butte qui accueillit la château féodale.

A l'entrée de la ville, subsiste une superbe borne Michelin : ICI.

Le château actuel est la quatrième édifice présent sur place. L'Église paroissiale Saint-Gilles-et-de-l'Assomption, date de l’époque du premier château.

Au 33 : La mairie est son architecture particulière (ICI)

Vues de la routeModifier

351 001
Entrée de Rochefort en provenance de Saint-Arnoult, avec une plaque Michelin.

Celle-ci signale les premiers efforts de signalisations faits par la société.

Vue actuelle : [1]

Pour aller plus loinModifier

Une visite de la forteresse de Rochefort : [2]

Une autre ballade en ville : [3]