FANDOM


Histoire rapide Modifier

Sèvres existait dès 560, époque où saint Germain, évêque de Paris, y bâtit l'église. Le village resta dans l'ombre jusqu'à ce que l’établissement de la route de Versailles attire la grande noblesse. En 1756, madame de Pompadour fit transférer la manufacture de porcelaine de Vincennes à Sèvres. Elle s'installa à l'emplacement de la Guyarde, l'ancienne villégiature de Lulli. En 1760, Louis XV racheta la manufacture qui devient donc « royale ».

Sèvres accueille depuis 1889 le mètre-étalon dans l'enceinte du Pavillon de Breteuil. En 1920 fut signé le traité de Sèvres entre les alliés et la Turquie.

Au long de la route : Modifier

Nationale 10 Modifier

La route se dirige vers Sèvres centre, encadrée par deux coteaux.

La gare de la ligne des Moulineaux, sur la voie et accolée au pont de Sèvres, existe toujours.

Percée Sèvres

Percée de l'Avenue de l'Europe (IGN Geoportail - Mai 66)

Dans Sèvres centre :

  • L'Église Saint-Romain : construite aux XIIe et XIIIe siècles, mais remaniée par la suite. Elle se situe bien en contrebas de la Grande Rue actuelle.

L'établissement de la déviation du centre (par l'Avenue de l'Europe) en 1965, va opérer une véritable saignée dans le tissu urbain de Sèvres, mais permettra l'agrandissement de la N10.